Cinéma : à voir en mars et avril

Retrouvez toute l'actualité sur le site MaNews
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Cinéma : à voir en mars et avril

Culture
Partager

5 / 5

La note des lecteurs

Cinéma : à voir en mars et avril
C'est vrai on n'arrête pas de vous le dire, le printemps est bientôt là. Mais en cas de giboulées, voici les films à aller voir dans les salles obscures.
 Le cinéma est à l'honneur ces temps-ci. The Artist a ponctué son succès par la conquête historique de cinq statuettes aux oscars. Et comme on s'habitue vite aux bonnes choses, voici les films à voir.

Le film français au top. Il semblerait que la success story de Jean Dujardin continue, car malgré les polémiques sur le machisme annoncé des affiches et de la bande-annonce, Les Infidèles reçoit finalement l'éloge de la plupart des critiques presse. Lors des premières projections, ce sont d'ailleurs les hommes qui, à plusieurs reprises, se sont levés pour se plaindre du portrait que le film faisait d'eux. Courez vite vous faire votre propre avis.  Mais pour les couples, attention au retour à la maison !

Toujours au rayon français, le début du mois de mars s'annonce haut en couleurs avec deux polars dont les teasers présentent des films noirs, particulièrement bien joués et réalisés. En premier lieu, le très attendu A l'aveugle où s'affrontent Jacques Gamblin et Lambert Wilson. Au-delà de la formidable idée de réunir ces deux excellents acteurs, ce film n'a rien à envier aux plus grands thrillers américains. A la croisée entre Seven et Usual suspect : foncez-y !  Et la semaine suivante, nous attendons avec impatience le nouveau film de Lucas Belvaux , 38 témoins, dont la bande annonce énigmatique et esthétique tient en haleine le spectateur. Lucas Belvaux n'a jamais déçu son public, il semble continuer son formidable cinéma à la croisée des genres.

Enfin, après La Môme, le nouveau biopic français est signé Florent-Emilio Siri et est porté par une prestation extraordinaire de Jérémy Renier dans la peau de Cloclo.

De la grande production américaine au film indépendant. De l'autre côté de l'atlantique, le blockbuster du mois nous vient de Disney qui n'a pas lésiné sur les moyens pour son John Carter, sorte de mix entre Star Wars et 300.  Combats gigantesques, mondes nouveaux, guerres spatiales, histoire d'amour, tout semble réuni pour plaire aux petits comme aux grands. Mais surtout, c'est le nouveau film du réalisateur de Very Bad Trip qu'on attend avec impatience : Projet X. L'histoire de trois ados qui organisent la fête du siècle. Les adolescents filment l'ensemble des préparatifs et la soirée elle-même ce qui donne l'impression aux spectateurs d'y être. Le résultat est hallucinant.

Côté cinéma indépendant américain, Bell Flower est porté par un incroyable succès dans les différents festivals où il a été présenté. Un mélange entre Mad Max et Blue Valentine, filmé de manière très étrange : à voir absolument !


N., rédaction MaNews

Partager

5 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews