Utiliser un défibrillateur

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Utiliser un défibrillateur

Finance, Crédit, Immobilier, Droit et vie pratique
Partager

4.4 / 5

La note des lecteurs

Utiliser un défibrillateur
50 000 personnes meurent d'arrêt cardiaque chaque année. Les défibrillateurs augmentent les chances de survie. Voilà pourquoi il faut savoir s'en servir.

Il y en a de plus en plus et ils permettent de sauver des vies. Les défibrillateurs multiplient les chances de survie des personnes en arrêt cardiaque.

Vérifier l'état de conscience. Avant d'entamer toute réanimation avec un défibrillateur, il faut connaître l'état de conscience de la personne. Pour cela, prenez sa main et demandez lui s'il vous entend. Si vous ne recevez pas de réponse, cela signifie que la personne est inconsciente.

Très rapidement, vous devez ensuite dégager la personne inconsciente en ouvrant son col, en défaisant sa ceinture et en retirant sa cravate, comme l'explique cet article de Femme actuelle : « Mettez-vous à genoux à côté de la victime, au niveau de son visage. Basculez ensuite sa tête vers l'arrière en posant une main sur le front et l'autre sous le menton pour faciliter la respiration. Regardez à l'intérieur de la bouche si quelque chose est susceptible d'empêcher une bonne respiration. Baissez ensuite votre tête et portez votre regard vers l'abdomen et votre oreille au niveau de la bouche pour sentir la respiration. Restez comme cela pendant 10 secondes environ. Si la personne ne respire pas, elle est en arrêt cardiaque. »

Dans ce cas, il va falloir utiliser le défibrillateur.

 

Préparer la réanimation cardiaque. Avant, vous devez préparer le c?ur de la personne. « Comprimez le c?ur entre 2 plans durs, c'est à dire le sol et le sternum, pour faire circuler le sang. Si la personne est sur un lit, mettez-la par terre car le matelas n'est pas assez dur. Apostez sur le sternum, le talon d'une main et l'autre main par dessus et enfoncez de 4 à 5 cm. Pratiquez 30 compressions à raison de 100 compressions par minute. Basculez à nouveau la tête de la victime vers l'arrière, pincez le nez, et soufflez deux fois dans la bouche. Cette étape peut-être facultative si vous ne pouvez pas souffler (sang dans la bouche, crachats...), la priorité doit être donnée aux massages. Après 5 cycles, préparez le c?ur à la défibrillation. »

Se laisser guider par le défibrillateur. Cette étape n'est pas la plus difficile. Les défibrillateurs vous parlent et vous donnent les différentes étapes à respecter.« Lorsque le défibrillateur vous le dit, posez les électrodes aux endroits indiqués. S'il est automatique, il déclenchera seul un choc. Sinon, il vous faudra appuyer sur le bouton. Faites attention à ce que la victime ne soit pas allongée dans l'eau ou sur une plaque métallique car vous pourriez recevoir une décharge.

N'oubliez pas de prévenir les pompiers le plus tôt possible pour qu'ils puissent vous relayer rapidement.

 

N. rédaction MaNews

 

Partager

4.4 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews