Croyez-vous au prince charmant ?

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection

Croyez-vous au prince charmant ?

Rencontres
Partager

3.8 / 5

La note des lecteurs

Croyez-vous au prince charmant ?
Cheval blanc et cape au vent, le mythe du prince charmant a la peau dure. Le partenaire idéal qui vient nous sauver, nous pauvre créature, reprend du poil de la bête. Décryptage.
 Temps de vache maigre oblige, le rêve d'un "autre" idéal est plus que jamais d'actualité. Le prince charmant est celui qui, par magie, nous apportera joie, argent et statut social. Alors on le cherche, au bureau comme sur les sites de rencontre. S'adapter à notre époque tout en gardant son aura, telle est la force de la fable.

Le mythe du prince charmant.
Chose étonnante, plus le célibat revendique son droit, plus les divorces ne cessent d'augmenter (Quatre mariages sur dix finirait par un divorce, document de l'Insee datant de 2007) et plus les familles recomposées deviennent la norme... plus le mythe du prince charmant prend de l'importance. Normal, dès lors qu'il ne concerne plus seulement la jeune fille fragile, mais nous tous, puisqu'on peut recommencer sa vie à tout moment. Bref, le mythe élargit sa cible (lire à ce propos La Femme seule et le Prince charmant de Jean-Claude Kaufmann). Ce partenaire idéal, cette moitié, cet "autre" comme chante Morane, serait issu tout droit de la culture judéo-chrétienne : Eve, fruit de la côte d'Adam n'aurait de cesse de chercher son complémentaire afin de recréer l'être originel. La raison de cette persistance du mythe du prince charmant est sans doute liée aussi à la popularité du monde Disney. De la Belle au bois dormantBlanche-Neige en passant par Cendrillon ou même La Belle et la Bête, le schéma est toujours le même : l'amour ressuscite socialement le banni. Et ça, on a toujours envie d'y croire !

L'avatar numérique
. Inutile de fouiller trop longtemps dans les annonces des sites de rencontres pour voir apparaître le mythe du prince charmant. Il s'y retrouve en effet de façon quasi transparente. De Meetic à Easyflirt, ces sites internet produisent en masse des partenaires idéaux. Quadra "classique" ou "branché" qui veut "trois ou quatre enfants" ou jeune trentenaire "sportive" et "sentimentale" qui "cherche homme pour relation sérieuse", chacun est convié à bâtir le portrait type de son partenaire idéal. Ensuite, il faut faire confiance à la loi des grands nombres : plus les prétendants et prétendantes seront nombreux, plus il y aura statistiquement de chance de trouver celui ou celle qui correspond au portrait type. D'autant que pour parfaire la chose, on peut même ajouter l'âge bien sûr, mais aussi les mensurations, le poids et le salaire de sa future tendre moitié.

Andrée Muller - Journaliste, écrivain - Auteure de La net économie, PUF 2007, collection Que sais-je ? 


Partager

3.8 / 5

La note des lecteurs

Loading
Widgets MaNews