Le secret des couples qui durent

MaNews, votre magazine en ligne personnalisable

Le secret des couples qui durent

Rencontres
Partager

4 / 5

La note des lecteurs

Le secret des couples qui durent
Vivre longtemps à deux de nos jours ? C'est possible. A condition de ne croire ni aux contes de fées ni aux lieux communs. Explications.
 Comme l'économie durable qui tente de préserver les ressources naturelles, les couples durables préservent leurs individualités respectives. Dans son livre publié en 2005, "le secret des couples qui durent", Emmanuelle de Boysson dévoilait les bonnes méthodes pour faire durer le couple. Cet été le Nouvel Obs faisait sa une de ce paradoxe de la longévité de la vie à deux. Augmentation des divorces et revendication d'un célibat choisi d'un coté, longévité du couple de l'autre, les deux ne sont pas incompatibles avec notre société de l'individu roi. Bien au contraire.


Pourquoi reste-t-on ensemble ? Dans une interview publiée sur enmarche.com, Emmanuelle de Boysson expliquait ainsi les raisons qui l'ont poussée à écrire ce livre : "Je vois beaucoup de couples qui se séparent et de personnes seules qui ont l'impression d'avoir gâché leur vie. Chaque fois, cela me bouleverse et m'interpelle. J'ai voulu écrire un livre qui puisse faire du bien et aider les personnes à réussir leur couple. Je sentais une attente à cet égard". Et de fait, son livre donne des conseils pour choisir le bon partenaire, réussir les premiers moments de la vie à deux, surmonter les crises, traverser les déserts... Connaître l'autre pour mieux le respecter et partager les mêmes idéaux sont indispensables à ses yeux. Mais pour faire durer le plus longtemps possible une vie à deux, il est primordial aussi selon elle de n'en faire "ni trop ni pas assez" : "Il est important de ne pas s'oublier soi-même dans le couple. Plus chacun s'épanouit dans son domaine, est riche d'expériences et permet à l'autre de s'épanouir et d'être libre, plus le couple sera vivant. (...) C'est vrai que trop de fusion tue l'amour (on empêche l'autre de se réaliser et on ne s'épanouit pas) et que trop de distance l'éloigne (on ne partage plus rien). Il faut trouver un équilibre peu à peu, par étapes


Attention aux idées reçues. Conseil important donné par Emmanuelle de Boysson : méfions-nous des poncifs. Elle en cite trois à la peau particulièrement dure. Parmi ces "tartes à la crème" comme elle les appelle le premier est le fameux "Il faut communiquer". Ne pas vouloir tout se dire à tout prix, tel est son conseil pour conserver jardins secrets et zones d'ombre, et donc garder longtemps vie commune. Idem pour le sacro-saint "tout partager". Chacun peut très bien faire ce qu'il aime, avec ses propres amis - surtout sur Facebook - et ne pas se sentir dans l'obligation d'assister à toutes les réunions de famille de son conjoint. Enfin, dernier poncif à abattre : la sexualité. Pas de course épuisante à l'excellence permanente prônée en la matière par les magazines. Ici aussi, le mieux est l'ennemi du bien.


Sept commandements. Tel est le registre adopté par le Nouvel Obs dans son numéro du 29 juillet 2010 pour traiter du sujet. Au programme : tu ne croiras plus aux contes de fées, tu "défusionneras" en douceur, tu construiras une relation, tu courras le risque de l'infidélité, tu rallumeras la flamme, tu anticiperas les crises, à travers le couple tu t'engageras... Avis de psy à l'appui, il en ressort que les couples qui durent sont ceux où chacun apprend à respecter l'individualité de l'autre.


Andrée Muller - Journaliste, écrivain - Auteure de La net économie, PUF 2007, collection Que sais-je ? 

Partager

4 / 5

La note des lecteurs

Loading
Widgets MaNews