Parents, comment les faire bouger ?

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection

Parents, comment les faire bouger ?

Rencontres
Partager

4.6 / 5

La note des lecteurs

Parents, comment les faire bouger ?
Au secours, mes parents ne veulent plus bouger... Qui n'a pas connu cette angoisse ? Du cinéma aux voyages, voici quelques idées pour les aider à sortir de chez eux.
 « Donnez-moi l'envie d'avoir envie »... Comme le chante Johnny, le plus difficile face à des parents que plus rien ne semble intéresser en dehors de chez eux est de susciter le désir de quelque chose. Alors, du cinéma aux voyages en long séjour, à vous de provoquer ce déclic qui donnera à vos parents l'envie de bouger. Voici quelques idées.


Le cinéma, de plus en plus apprécié. Selon une étude publiée en 2007 par Médiamétrie pour le Centre National du Cinéma, Enquête 75 000 cinéma - Les étapes de la Vie, les personnes âgées de plus de 50 ans composent une part de plus en plus importante de la population cinématographique : ils représentaient 14% des adeptes du grand écran en 1980, 19% en 1990, puis 26,6% en 2000 et 34.2% en 2007, soit plus d'un tiers des spectateurs. Et il ne s'agit pas là du simple phénomène démographique des papy boomers. Les responsables de l'enquête précise en effet que « cette évolution dépasse largement le simple phénomène démographique qui ne fait apparaître de croissance de la part des seniors qu'à partir de 1997 ». Mais c'est au travers des chiffres sur la fréquentation des salles par les 50 ans et plus que cette envie de cinéma apparaît de façon plus nette encore : cette fréquentation est passée de 16,8 % en 1980 à 21,1 % en 1990 puis à 36,5 % en 2000 pour arriver à 46,5% en 2006... Ce qui veut dire que près de la moitié de la population des 50 ans et plus fréquente les salles de cinéma. A noter aussi que cette augmentation provient davantage de la croissance du nombre de spectateurs que de la fréquence. Le nombre moyen d'entrées par sénior et par an n'a pas en effet évolué de façon significative : 5,1 entrées par personne en 1980, puis 5,4 et 5,3 en 1990 et en 2000, pour finir à 6,0 en 2006.


Les réseaux sociaux, un nid à idées. Qu'il s'agisse de trouver un complément de revenu, un job tout en étant à la retraite ou bien d'exercer des activités plus ponctuelles, de Viadéo à Facebook, les réseaux sociaux classiques sont pour cela d'excellentes places de marché. Mais il existe aussi des réseaux dédiés. BiTWiiN.com par exemple se consacre entièrement aux « séniors actifs », qu'il met en relation avec des employeurs, particuliers, entreprises ou encore associations.??


Et pourquoi pas un voyage de long séjour. Classiquement à l'hôtel, chez l'habitant, en logement de location ou encore en camping car, les formules de voyages de long séjour (de quelques semaines à plusieurs mois) se multiplient. Le site VoyageForum.compar exemple rassemble plus de 500 000 membres. C'est même selon ses organisateurs, « la plus grande et la plus active communauté de voyageurs francophones au monde ». Pour participer aux discussions via les forums du site et échanger entre voyageurs, il suffit d'être membre de la communauté. Et l'inscription est gratuite ! Les voyagistes classiques proposent également de plus en plus des voyages de long séjour destinés aux séniors. L'agence de voyageMeditradpar exemple lance pour cette hiver une offre dédiée aux « winter birds » (c'est ainsi que les canadiens appellent les séniors actifs qui migrent vers les pays chauds pendant la saison froide). Selon l'enquête réalisée par le voyagiste, la France compterait 12 millions de personnes de plus de 50 ans en « bonne santé », dont 4,8 millions d'acheteurs de prestations de tourisme de ce type. Ces derniers rechercheraient « la convivialité, la gentillesse, l'impression de se retrouver « comme chez soi », la faculté de découvrir un pays, sa culture, son histoire. Ils souhaitent apprendre, la cuisine locale, une langue étrangère et pratiquer ou s'initier à un sport », explique Bruno Arbonel, président de Metradit. Les prix ? à partir de 25 euros par jour tout compris sur une base de sept semaines...


Un guide pour rêver. Si vous pensez que cette formule de voyage de longue durée peut intéresser vos parents, offrez leur donc le Guide des longs séjours. Edité en aout 2007, ce livre qui coûte 15,99 euros (en français en version numérique) fournit quantité d'informations utiles à toutes les personnes envisageant d'effectuer un voyage de plusieurs semaines à l'étranger. Il aide à choisir une destination «long séjour» en fonction des centres d'intérêts de chacun et donne quantité de conseils sur les départs prolongés : santé, assurances, amis, préparation, budget, protection de son logement pendant l'abscense,... De l'Inde à l'Argentine en passant par les Antilles ou la Tunisie, il couvre les quatre coins de la planète. Ecrit par deux journalistes spécialisés en tourisme, il donne également les recommandations spécifiques à chaque pays.


Andrée Muller - Journaliste, écrivain - Auteure de La net économie, PUF 2007, collection Que sais-je ? 



Partager

4.6 / 5

La note des lecteurs

Loading
Widgets MaNews