Numérique : des sites web pour revendre

MaNews est accessible en ligne ou par email sous forme de newsletter.
Je vérifie si j'ai gagné
Sincères félicitations !

Vous êtes parmi nos gagnants potentiels.

Votre adresse email a été choisie pour tenter de remporter un appareil électroménager en participant à notre grande enquête !

Je vérifie si j'ai gagné

Numérique : des sites web pour revendre

Techno
Partager

4.7 / 5

La note des lecteurs

Numérique : des sites web pour revendre
Téléphones mobiles, baladeurs... Où et comment les revendre sur le web ? Voici un petit inventaire des sites internet qui rachètent des produits high tech aux particuliers.

Des cyber marchands de produits d'occasion les plus classiques comme eBay ou PriceMinister aux plus récents comme la Fnac.com ou Amazon, la revente de produits numériques via internet ne cesse de prendre de l'ampleur. Smartphones, ordinateurs, baladeurs,... tout se trouve sur la net, des appareils les plus récents aux véritables collectors. S'agissant le plus souvent de vente de particuliers à particuliers, ces sites de revente de produits d'occasion servent le plus souvent d'intermédiaire entre un vendeur et un acheteur. Ils assurent généralement la fiabilité de la transaction (paiement sécurisé en particulier), fonctionnent souvent sur le principe des enchères et tiennent parfois à jour la liste des bons et mauvais vendeurs. Ces sites se divisent en fait en deux grandes catégories, avec d'une part les « historiques » du web qui ne font que de la vente de particuliers à particuliers, et d'autre part les grandes enseignes qui ont ajouté à leur fonction de distributeur classique celle de revendeur de produits d'occasion.


Les pros de la vente de particulier à particulier. Face au succès remporté par eBay, les sites de vente de produits d'occasion se multiplient sur internet. Au-delà de leurs différences, ces sites de revente s'appuient tous à peu près sur le même principe : se rémunérer à la commission en prenant un pourcentage du montant de la transaction, généralement entre 10 % et 15 %. Prix fixes ou enchères ? Les deux principes cohabitent sur certains d'entre eux, eBay par exemple. D'autres au contraire ne fonctionnent qu'à prix fixe comme, PriceMinister ou 2xmoinscher, cette dernière est la place de marché rachetée en 2006 par le groupe 3 Suisses International. Indispensable à ce sujet de lire le livre de Marie Thérèse Chedeville, J'eBay, j'eBay pas, également disponible gratuitement en version pdf à cette adresse. Elle explique comment faire du commerce sur eBay comme un pro, mais aussi comment ne pas s'y faire arnaquer... Voir notre article Les petits secrets d'eBay, publié dans MaNews.


L'occasion via les circuits classiques de distribution. C'est une tendance qui ne cesse de s'affirmer dans la high tech, comme pour les voitures, les distributeurs classiques de produits neufs en vendent aussi d'occasion. Ainsi, le site de la Fnac permet aux particuliers de vendre livres, DVD, CD, jeux vidéo ou logiciels à d'autres particuliers (voir l'article L'occasion en ligne publié dans Manews). Comment ça marche ? Coté vendeur, il faut simplement s'inscrire sur la place de marché du distributeur. Coté acheteur, occasion ou pas, c'est le principe de l'achat en ligne : on place le produit dans son panier, on règle sa commande via la plate-forme de paiement Fnac et on reçoit un e-mail de confirmation. Fnac.com prend en charge le suivi de commande, tandis que la livraison est assurée par le vendeur. Ainsi, c'est la Fnac qui assure le rôle de tiers de confiance. Idem chez Amazon, il est possible de revendre smartphones, ordinateurs, consoles, jeux vidéo, baladeurs par l'intermédiaire du site marchand de la librairie en ligne (voir par exemple à cette page les offres d'iPod, neufs ou d'occasion). Là aussi, le principe est le même que pour un produit neuf en catalogue : la proposition pour l'achat d'occasion apparaît sur la fiche du produit, directement à l'écran avec les autres informations.

Des sites spécialisés dans l'achat aux particuliers de téléphones mobiles. Parmi les sites web jouant le rôle de boutique de dépôt vente, ceux proposant la revente de téléphones mobiles sont relativement récents (voir l'article Revendre son vieux téléphone mobile publié dans Manews). A l'initiative d'opérateurs de téléphonie ou de sociétés indépendantes, ils proposent aux particuliers de racheter (sous forme de monnaie trébuchante ou en bons d'achat) leurs vieux téléphones mobiles, pour ensuite soit les revendre soit les recycler. Des exemples ? Orange qui rachète les vieux mobiles en bons d'achat, Love2Recycle qui reprend les téléphones à des prix variables suivant le modèle et l'état de l'appareil, ou encore Fonebank.fr qui, après les avoir achetés, recycle les vieux mobiles pour les revendre dans les pays en voie de développement.

Andrée Muller - Journaliste, écrivain - Auteure de La net économie, PUF 2007, collection Que sais-je ? 




Partager

4.7 / 5

La note des lecteurs

Loading
Je m'inscris ici gratuitement
Merci de saisir votre prénom
Widgets MaNews