Sites au patrimoine mondial de l'Unesco

Trouvez sur le site MaNews toute l'information qui vous intéresse dans vos domaines de prédilection
Les plus lus
Les mieux notés

Sites au patrimoine mondial de l'Unesco

Voyages et vols
Partager

3.8 / 5

La note des lecteurs

Sites au patrimoine mondial de l'Unesco
Dans le monde près de 900 sites sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. En France, il y en a 37. Petit tour d'horizon...
 La majorité des trente sept sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco sont, en France, des lieux culturels. Nombreuses sont donc les régions françaises représentées. Poitou-Charentes, Bourgogne, Basse-Normandie, Ile-de-France, Languedoc Roussillon, Corse, Picardie... la liste est longue. Trois de ces sites classés relèvent cependant de domaines naturels comme les lagons de Nouvelle-Calédonie, le golfe de Girolata en Corse et les Pitons à la Réunion. Il figure même un site mixte à cheval entre la France et l'Espagne : le Mont Perdu, dans les Pyrénées, rentré au patrimoine mondial de l'Unesco en 1997. 

Mais au fait comment ça marche ? Un pays propose un ou plusieurs sites au comité du patrimoine mondial de l'Unesco. Cela signifie qu'il s'agit d'un lieu précis. Rien à voir par exemple avec les parcs naturels régionaux à la délimitation très vaste. Ainsi, sont classés : les rives de la Seine à Paris (1991), la cité épiscopale d'Albi (2010) ou bien encore le Mont Saint-Michel et sa baie (1979). L'ensemble des sites français classés au patrimoine mondial sont répertoriés sur le site de l'Unesco. Parmi eux, quatre cathédrales ont été retenues : celle de Chartres (1979), d'Amiens (1981), de Reims (1991) et de Bourges (1992).

Au préalable, un pays doit avoir fourni au comité une liste indicative. Aucun site ne peut être proposé s'il ne figure pas sur cette liste. Ensuite, des organisations consultatives étudient les demandes. Puis c'est le comité intergouvernemental qui décide quels sites seront inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Ce comité qui se réunit une fois par an, peut référencer autant de site qu'il le souhaite.


Natacha, rédaction MaNews

 

Partager

3.8 / 5

La note des lecteurs

Loading
Widgets MaNews